« octobre 2018 »
L M M J V S D
1 2 3 4 5 6 7
8 9 10 11 12 13 14
15 16 17 18 19 20 21
22 23 24 25 26 27 28
29 30 31 1 2 3 4
 
Tous les évènements de Physique à venir

Tous les évènements de Biologie / Chimie à venir

Tous les évènements à venir

Les évènements relevant de la Physique et de la Biologie / Chimie sont représentés en turquoise

Dynamique du déplacement de parois magnétiques dans les couches ultra-minces à forte interaction spin-orbite

Mercredi 18 décembre 2013 14:00 - Duree : 3 heures
Lieu : Salle des séminaires, Bâtiment A, CNRS - 25 rue des martyrs - 38042 Grenoble

Orateur : Soutenance de Thèse d'Emilie Jué (SPINTEC)

L’étude du déplacement des parois de domaine magnétique au moyen d’un courant électrique a géné ré beaucoup d’intérêt ces dernières années, notamment depuis que de nouveaux dispositifs mémoire utilisant cet effet ont été proposés. Récemment, un nouveau mécanisme capable de propager les parois sous courant avec une grande efficacité a été mis en évidence dans des matériaux tri-couches à anisotropie perpendiculaire et fort couplage spin-orbite. La compréhension de ce mécanisme, appelé couple de spin-orbite (SOT), reste néanmoins très incomplète, tout comme celle de son effet sur la propagation des parois de domaines. L’objectif de ce travail de thèse a été d’étudier l’influence du SOT sur la dynamique des parois de domaine. Pour cela, j’ai étudié expérimentalement le déplacement de parois sous l’action d’un courant et d’un champ magnétique dans une tri-couche de Pt/Co/AlOx. Un champ magnétique planaire, statique, a été utilisé pour modifier la structure interne de la paroi et ainsi moduler l’action du SOT sur la dynamique de celle-ci. Ce travail a permis de mettre en évidence l’existence d’un effet « chiral » dans la dynamique de la paroi pour ce type de système. Pour expliquer ce résultat, nous avons proposé une nouvelle structure de paroi dans les matériaux ultra-minces à anisotropie perpendiculaire, résultant de l’interaction Dzyaloshinskii-Moriya. En combinant des calculs analytiques et des simulations micro-magnétiques, la dynamique de telles parois a été étudiée et comparée aux résultats expérimentaux. Les désaccords que nous avons alors pu observés nous ont amené à proposer une seconde interprétation basée sur la présence d’un mécanisme d’amortissement anisotrope.

Contact : emilie.jue.spintec@gmail.com

Discipline évènement : (Physique)
Entité organisatrice : (INAC/SPINTEC)
Nature évènement : (Soutenance de thèse)
Site de l'évènement : Polygone scientifique

Prévenir un ami par email

Télécharger dans mon agenda

Cafés sciences de Grenoble | UdPPC de Grenoble | Sauvons Le Climat | Cafe des sciences de Vizille
Accueil du site | Secretariat | Espace privé | Suivre la vie du site RSS 2.0 : Tous les evenements Suivre la vie du site RSS 2.0 : Evenements de Physique Suivre la vie du site RSS 2.0 : Evenements de Biologie & Chimie