« novembre 2018 »
L M M J V S D
29 30 31 1 2 3 4
5 6 7 8 9 10 11
12 13 14 15 16 17 18
19 20 21 22 23 24 25
26 27 28 29 30 1 2
 
Tous les évènements de Physique à venir

Tous les évènements de Biologie / Chimie à venir

Tous les évènements à venir

Les évènements relevant de la Physique et de la Biologie / Chimie sont représentés en turquoise

Cellules primaires du cerveau en microenvironnements contrôlés in vitro

Vendredi 5 décembre 2014 14:30 - Duree : 3 heures
Lieu : Amphithéâtre du CNRS bâtiment A, 3ème étage - 25 rue des Martyrs – Grenoble

Orateur : Soutenance de Thèse de Caterina TOMBA (Institut Néel et Laboratoire des technologies de la microélectronique)

Du fait de sa complexité, le fonctionnement du cerveau est exploré par des méthodes très diverses, telles que la neurophysiologie et les neurosciences cognitives, et à des échelles variées, allant de l’observation de l’organe dans son ensemble jusqu’aux molécules impliquées dans les processus biologiques. Ici, nous proposons une étude à l’échelle cellulaire qui s’intéresse à deux briques élémentaires du cerveau : les neurones et les cellules gliales. L’approche choisie est la biophysique, de part les outils utilisés et les questions abordées sous l’angle de la physique. L’originalité de ce travail est d’utiliser des cellules primaires du cerveau dans un souci de proximité avec l’in vivo, au sein de systèmes in vitro dont la structure chimique et physique est contrôlé à l’échelle micrométrique. Utilisant les outils de la microélectronique pour un contrôle robuste des paramètres physico-chimiques de l’environnement cellulaire, ce travail s’intéresse à deux aspects de la biologie du cerveau : la polarisation neuronale, et la sensibilité des cellules gliales aux propriétés mécaniques de leur environnement. A noter que ces deux questions sont étroitement imbriquées lors de la réparation d’une lésion. La première est cruciale pour la directionalité de la transmission de signaux électriques et chimiques et se traduit par une rupture de symétrie dans la morphologie du neurone. La seconde intervient dans les mécanismes de recolonisation des lésions, dont les propriétés mécaniques sont altérées. Les étude s quantitatives menées au cours de cette thèse portent essentiellement sur la phénoménologie de la croissance de ces deux types de cellules et leur réponse à des contraintes géométriques ou mécaniques. L’objectif in fine est d’élucider quelques mécanismes moléculaires associés aux modifications de la structure cellulaire et donc du cytosquelette. Un des résultats significatifs de ce travail est le contrôle de la polarisation neuronale par le simple contrôle de la morphologie cellulaire. Ce résultat ouvre la possibilité de développer des architectures neuronales contrôlées in vitro à l’échelle de la cellule individuelle.

Mots clés : Cellules primaires du cerveau, neurones d’hippocampe, polarisation neuronale, cellules gliales du cortex cérébral, motifs d’adhésion et de rigidité, mécanique cellulaire, mécanosensibilité, cytosquelette, biophysique

Contact : caterina.tomba@neel.cnrs.fr

Discipline évènement : (Biologie / Chimie) - Discipline évènement : (Physique)
Entité organisatrice : (Institut Néel / MCBT)
Nature évènement : (Soutenance de thèse)
Site de l'évènement : Polygone scientifique

Prévenir un ami par email

Télécharger dans mon agenda

Cafés sciences de Grenoble | UdPPC de Grenoble | Sauvons Le Climat | Cafe des sciences de Vizille
Accueil du site | Secretariat | Espace privé | Suivre la vie du site RSS 2.0 : Tous les evenements Suivre la vie du site RSS 2.0 : Evenements de Physique Suivre la vie du site RSS 2.0 : Evenements de Biologie & Chimie