« mai 2018 »
L M M J V S D
30 1 2 3 4 5 6
7 8 9 10 11 12 13
14 15 16 17 18 19 20
21 22 23 24 25 26 27
28 29 30 31 1 2 3
 
Tous les évènements de Physique à venir

Tous les évènements de Biologie / Chimie à venir

Tous les évènements à venir

Les évènements relevant de la Physique et de la Biologie / Chimie sont représentés en turquoise

Modélisation par éléments finis des dispositifs pour la spintronique : couplage auto-cohérent des équations du micromagnétisme et du transport dépendant du spin

Vendredi 9 octobre 2015 14:00 - Duree : 2 heures 30 minutes
Lieu : Amphithéâtre du CNRS bâtiment A-3ème étage - 25 rue des Martyrs, Grenoble

Orateur : Soutenance de thèse de Magali STURMA

Cette thèse s’inscrit dans le contexte de l’électronique de spin et traite plus particulièrement de l’interaction réciproque entre un courant polarisé en spin et l’aimantation des structures magnétiques. Au cours de ce travail, les équations du transport diffusif dépendant du spin ont été couplées de façon auto- cohérente à l’équation de la dynamique de l’aimantation dans l’approche micromagnétique au sein du code éléments finis. Cet outil numérique est appliqué à l’étude de la dynamique de parois de domaines dans différentes géométries sous l’action d’un courant polarisé. Il a permis de mettre en évidence plusieurs nouveaux phénomènes liés à l’interaction mutuelle entre l’aimantation et les spins des électrons. Pour des rubans à section rectangulaire, l’impact de cette interaction, habituellement négligée dans les modèles simplifiés, est quantifié via le calcul de la vitesse de déplacement de parois et du courant critique de Walker. Ces paramètres ont été étudiés en fonction de la largeur de paroi, du courant appliqué et des longueurs caractéristiques du transport polarisé en spin. L’augmentation du paramètre de non-adiabaticité du système, liée à l’augmentation du gradient d’aimantation ainsi qu’à une forte non-localité d u modèle couplé, a été démontrée. Pour des fils à section circulaire et à diamètre modulable, une contribution supplémentaire à la non-adiabaticité du système liée à la géométrie confinée, a été mise en évidence. Puis, les différents régimes dynamiques ainsi que les conditions de dépiégage de la paroi ont été caractérisés en fonction de la taille de constrictions.

Discipline évènement : (Physique)
Entité organisatrice : (Institut Néel / QUEST)
Nature évènement : (Soutenance de thèse)
Site de l'évènement : Polygone scientifique

Prévenir un ami par email

Télécharger dans mon agenda

Cafés sciences de Grenoble | UdPPC de Grenoble | Sauvons Le Climat | Cafe des sciences de Vizille
Accueil du site | Secretariat | Espace privé | Suivre la vie du site RSS 2.0 : Tous les evenements Suivre la vie du site RSS 2.0 : Evenements de Physique Suivre la vie du site RSS 2.0 : Evenements de Biologie & Chimie