« octobre 2018 »
L M M J V S D
1 2 3 4 5 6 7
8 9 10 11 12 13 14
15 16 17 18 19 20 21
22 23 24 25 26 27 28
29 30 31 1 2 3 4
 
Tous les évènements de Physique à venir

Tous les évènements de Biologie / Chimie à venir

Tous les évènements à venir

Les évènements relevant de la Physique et de la Biologie / Chimie sont représentés en turquoise

Etude par spectroscopies des rayons X de composés moléculaires à transition de spin

Jeudi 23 mai 2013 14:30 - Duree : 1 heure
Lieu : Salle Erwin Bertaut, F418 - Bât F, Institut Néel, 25 av des martyrs 38000 Grenoble

Orateur : Amélie BORDAGE (BM30B - Fame)

Les composés moléculaires photocommutables représentent une famille de matériaux particulièrement intéressante pour le développement de nouveaux systèmes de stockage de l’information. Leurs propriétés photomagnétiques sont en effet intrinsèquement moléculaires, ce qui laisse la possibilité de les mettre en forme à une échelle nanométrique, et les transitions impliquées sont électroniques, donc très rapides. Parmi ces matériaux, une famille particulièrement intéressante est celle des composés à transition de spin, notamment ceux à base de fer(II) : sous l’effet d’une irradiation, le fer(II) bas-spin (BS) transite vers un état excité haut-spin (HS). Pour sonder les changements structuraux et électroniques subis par le fer au cours de la transition BS->HS, les spectroscopies des rayons X représentent des techniques de choix. En les combinant, une image complète du fer dans les états initial et final peut être obtenue. Je présenterai les résultats obtenus sur l’étude de deux molécules à transition de spin : [Fe(bpy)3]2+ et [Fe(tpy)2]2+. La molécule de [Fe(bpy)3]2+ est maintenant bien connue, et elle a été utilisée ici comme composé-test pour la mise au point d’expériences résolues en temps combinant les spectroscopies d’absorption (XAS) et d’émission (XES) des rayons X, ainsi que la diffusion des rayons (XDS), le tout dans un schéma pompe-sonde. Ce schéma expérimental a été ensuite utilisé pour déterminer la structure cristallographique de l’état excité de la molécule de [Fe(tpy)2]2+, qui était connue jusqu’à présent uniquement de manière théorique. Enfin, afin de mieux comprendre les résultats obtenus pour la molécule de [Fe(tpy)2]2+, les expériences d’absorption des rayons X ont été couplées à une détermination théorique des spectres dans une approche basée sur la théorie de la fonctionnelle de la densité.

Contact : glueck@esrf.fr

Discipline évènement : (Physique)
Entité organisatrice : (ESRF)
Nature évènement : (Séminaire)
Evènement répétitif : (Séminaire ESRF)
Site de l'évènement : Polygone scientifique

Prévenir un ami par email

Télécharger dans mon agenda

Cafés sciences de Grenoble | UdPPC de Grenoble | Sauvons Le Climat | Cafe des sciences de Vizille
Accueil du site | Secretariat | Espace privé | Suivre la vie du site RSS 2.0 : Tous les evenements Suivre la vie du site RSS 2.0 : Evenements de Physique Suivre la vie du site RSS 2.0 : Evenements de Biologie & Chimie