« octobre 2019 »
L M M J V S D
30 1 2 3 4 5 6
7 8 9 10 11 12 13
14 15 16 17 18 19 20
21 22 23 24 25 26 27
28 29 30 31 1 2 3
 
Tous les évènements de Physique à venir

Tous les évènements de Biologie / Chimie à venir

Tous les évènements à venir

Les évènements relevant de la Physique et de la Biologie / Chimie sont représentés en turquoise

Modification des dodécaèdres bases de l’adénovirus de sérotype 3 : Design et caractérisation d’un nouveau vecteur multi-épitopique polyvalent

Jeudi 20 septembre 2018 14:00 - Duree : 1 heure
Lieu : Salle des séminaires de l’IBS - 71, avenue des Martyrs - Grenoble

Orateur : Soutenance de Thèse de Charles VRAGNIAU (IBS/Groupe de Microscopie Electronique et Méthodes)

Certains adénovirus humains (HAdV) comme le sérotype 3 (appartenant au sous-groupe B) sont capables de former des particules pseudo-virales composées des deux protéines impliquées dans l’entrée virale : la base du penton et la fibre (= penton). En effet, 12 pentons sont capables de s’auto- assembler de manière symétrique pour former des particules appelées dodécaèdres (Dd). Dans le présent travail, nous avons modifié et caractérisé les dodécaèdres bases (c’est à dire des Dds sans fibres) de l’HAdV3 afin d’en faire une plateforme vectorielle multi-épitopique versatile appelée ADDomer (ADenovirus Dodecamer). Pour cela, nous avons identifié des régions de la base du penton permettant l’insertion de peptides d’intérêt et créé une plateforme génétique générique permettant l’insertion facile de ceux-ci par biologie synthétique. L’insertion de séquences codant un peptide d’intérêt directement dans le gène de l’ADDomer, résulte dans son exposition de manière multivalente à la surface de la VLP du fait de la pentamérisation puis de la dodécamérisation de la base. L’ADDomer a été produit et caractérisé afin d’évaluer sa capacité à vectoriser des épitopes linéaires ou structuralement complexes. Nous avons ensuite conçu une deuxième stratégie de vectorisation, toujours basée sur l’ADDomer mais cette fois-ci en utilisant l’interaction base/fibre. Un peptide mimant la partie de la fibre de l’HAdV3 (les 20 résidus N-terminaux) interagissant avec la base du penton a été élaboré pour servir d’adaptateur formant des liaisons covalentes avec l’ADDomer.

Le comportement de l’ADDomer in vivo a été étudié dans un contexte vaccinal. Pour cela, nous avons injecté l’ADDomer chez la souris afin de valider son transport vers le système lymphatique. Nous avons également démontré que l’ADDomer était capable de s’internaliser dans les monocytes et dans des cellules dendritiques dérivées de monocytes et d’induire les caractères spécifiques de maturation de ces dernières. Fort de ces résultats, nous avons généré un ADDomer vectorisant un épitope du virus Chikungunya décrit pour être la cible d’anticorps neutralisants de patients infectés par ce virus. Pour finir cette étude in vivo, nous avons évalué la capacité de l’ADDomer-TevChik à induire la réponse anti-épitopique et nous avons ainsi démontré que la façon dont l’épitope est présenté à la surface de l’ADDomer était importante pour obtenir une réponse significative.

Contact : ibs.seminaires@ibs.fr

Discipline évènement : (Biologie / Chimie)
Entité organisatrice : (IBS)
Nature évènement : (Soutenance de thèse)
Site de l'évènement : Polygone scientifique

Prévenir un ami par email

Télécharger dans mon agenda

Cafés sciences de Grenoble | UdPPC de Grenoble | Sauvons Le Climat | Cafe des sciences de Vizille
Accueil du site | Secretariat | Espace privé | Suivre la vie du site RSS 2.0 : Tous les evenements Suivre la vie du site RSS 2.0 : Evenements de Physique Suivre la vie du site RSS 2.0 : Evenements de Biologie & Chimie