« juillet 2019 »
L M M J V S D
1 2 3 4 5 6 7
8 9 10 11 12 13 14
15 16 17 18 19 20 21
22 23 24 25 26 27 28
29 30 31 1 2 3 4
 
Tous les évènements de Physique à venir

Tous les évènements de Biologie / Chimie à venir

Tous les évènements à venir

Les évènements relevant de la Physique et de la Biologie / Chimie sont représentés en turquoise

Café et santé : peut-on boire du café sans risque ?

Jeudi 21 juin 2012 11:30 - Duree : 1 heure 30 minutes
Lieu : Salle de conférences, Grenoble Institut des Neurosciences (GIN) - Bât. Edmond J. Safra, Chemin Fortune Ferrini CHU, La Tronche.

Orateur : Astrid Nehlig (INSERM U 666, Strasbourg)

Le café est consommé quotidiennement par des millions d’individus. La plupart des occidentaux commencent leur journée par une tasse de café. Le constituant majeur du café, la caféine est considérée comme la substance psychoactive la plus consommée dans le monde. Celle-ci a une action positive directe sur la vigilance, le sommeil, l’humeur, la concentration et les capacités cognitives. La caféine a aussi des propriétés analgésiques mais si elle est absorbée en trop grande quantité, elle peut générer de l’anxiété. Le café et la caféine peuvent prévenir le déclin cognitif lié à l’âge. Les effets sont plus marqués chez les sujets les plus âgés (après 80 ans) et plus nets chez les femmes que chez les hommes. Dans la maladie de Parkinson, des études récentes sur de larges cohortes montrent que le risque de développer la maladie est réduit chez les hommes d’un facteur 2-5 pour 3-4 tasses de café quotidiennes. Chez les femmes l’effet est modulé par la prise d’un traitement hormonal substitutif. Dans la maladie d’Alzheimer, le café diminuerait de 27% le risque de développer la maladie pour une consommation de 2-4 tasses/jour. La consommation de café prévient le développement des cancers des voies digestives de même que ceux de la prostate, de l’endomètre et du sein. Le café est très protecteur dans le cancer du foie et du côlon. Il n’y a aucun effet sur le cancer de l’ovaire et du rein. Depuis 2002, environ 20 études ont relaté un effet protecteur du café dans le développement du diabète de type 2. Le risque est réduit de 30-40% par la consommation quotidienne de 4 tasses de café. Contrairement à d’anciennes croyances bien ancrées, le café n’exerce aucun effet délétère sur l’infarctus, l’insuffisance cardiaque, les arythmies ou l’hypertension. Le café peut augmenter le cholestérol mais uniquement lorsqu’il est consommé non filtré. Finalement, consommé en quantités raisonnables (200-300 mg de caféine soit 2-3 tasses de café par jour) par la femme enceinte, le café n’a aucun impact négatif sur la fertilité, les fausses couches, la croissance fœtale, le poids de naissance, les malformations congénitales ou le développement postnatal. En conclusion, la consommation quotidienne modérée de café/caféine a plutôt des effets positifs sur la santé. Le café peut contribuer à un apport alimentaire équilibré et pourrait même exercer des effets protecteurs dans le déclin cognitif normal ou pathologique, certains cancers et le diabète de type 2.

Contact : antoine.depaulis@ujf-grenoble.fr Programme des séminaires : http://neurosciences.ujf-grenoble.fr

Discipline évènement : (Biologie / Chimie)
Entité organisatrice : (GIN)
Nature évènement : (Séminaire)
Evènement répétitif : (Séminaire Grenoblois de Neurosciences)
Site de l'évènement : Pôle Santé / La Tronche

Prévenir un ami par email

Télécharger dans mon agenda

Cafés sciences de Grenoble | UdPPC de Grenoble | Sauvons Le Climat | Cafe des sciences de Vizille
Accueil du site | Secretariat | Espace privé | Suivre la vie du site RSS 2.0 : Tous les evenements Suivre la vie du site RSS 2.0 : Evenements de Physique Suivre la vie du site RSS 2.0 : Evenements de Biologie & Chimie